Le parachutisme, une expérience à sensations fortes

Le parachutisme est un sport à sensations fortes, accessible à tous. Que vous soyez débutant ou professionnel, le saut en parachute offre une opportunité unique de s’amuser tout en explorant les cieux.

Le parachutisme, par où commencer ?

Créé à la fin du 18e siècle, le parachutisme a énormément évolué depuis ses débuts. Ce qui était autrefois un simple saut en parachute est devenu une véritable discipline artistique. Aujourd’hui, il existe de nombreux dérivés du parachutisme tels que l’ascensionnel, le parapente, et la voltige. Les sensations fortes sont garanties.

Conditions d’accès

Le parachutisme est accessible à tous sous présentation d’un certificat médical délivré par un médecin habilité. L’âge minimum requis est de 15 ans. En France, on compte une cinquantaine d’écoles agréées qui offrent des cours et des stages adaptés à tous les niveaux.

Initiation au parachutisme

Pour un premier saut, le saut en tandem est idéal. Accompagné d’un moniteur, vous sauterez à 3 500 mètres d’altitude, avec une chute libre de 40 secondes. Si vous souhaitez aller plus loin et devenir un débutant confirmé en parachutisme, les écoles agréées organisent des stages adaptés à vos besoins.

Formations disponibles

Formation traditionnelle

La formation traditionnelle commence par un saut à 1 200 mètres. Bien que le parachute s’ouvre automatiquement, vous devrez simuler l’ouverture deux fois avant de pouvoir passer aux sauts à ouverture manuelle. Vous apprendrez rapidement à contrôler la sortie de l’avion et le pilotage de la voilure.

Progression en ouverture automatique

La progression en ouverture automatique offre une sensation de chute libre dès le premier saut, qui s’effectue à 4 000 mètres. Le moniteur vous apprendra à gérer la chute libre et l’atterrissage. Dans les deux cas, des entraînements en soufflerie au sol vous prépareront au mieux pour le premier saut.

L’objectif de ces techniques est de vous permettre de sauter seul le plus vite possible sans avoir peur. La hauteur des sauts augmentera au fur et à mesure de votre progression.

Devenir un adepte du saut en parachute

Obtenir les brevets de parachutisme

Une fois les bases de vol acquises, le parachutisme offre des sensations extrêmes. Vous pouvez pratiquer des disciplines comme la voltige, où il s’agit de réaliser des figures techniques en chute libre, atteignant plus de 200 km/h.

Brevet a de parachutisme

Après 15 sauts, vous pouvez obtenir le brevet A, qui vous permet de sauter sans moniteur. Ce test vérifie votre aptitude à respecter les consignes de sécurité.

Brevet b de parachutisme

Après 30 sauts et l’obtention du brevet B, la chute libre n’aura plus de secrets pour vous. Vous serez capable d’enchaîner des tonneaux, des loopings et des rotations, comme un professionnel. Vous pourrez également explorer de nouvelles disciplines comme le Free Fly et le voile contact.

Brevet c de parachutisme

Enfin, le brevet C vous permettra de sauter en parachute en dehors des centres d’activité. Ce brevet est un véritable examen, comprenant notamment un QCM sur la météorologie, le largage, et l’aérologie.

Coûts et opportunités

Pour un saut en tandem, comptez entre 250 et 300€. Les stages en formation traditionnelle ou en progression en ouverture automatique coûtent environ 1 000€. Vous pouvez également offrir un baptême de parachutisme à un proche. Pour plus d’informations, consultez le site officiel de la Fédération Française de Parachutisme.

Le parachutisme, une discipline sans limite

Le premier saut en parachute a eu lieu en 1797 à partir d’une montgolfière. Plus qu’un simple loisir, le parachutisme a prouvé son utilité pendant les guerres, notamment pour le largage de soldats. Depuis sa création, le parachutisme n’a cessé d’évoluer, offrant un terrain de jeu inépuisable.

Sports dérivés du parachutisme

Le sky surf, né en 1986, permet de simuler des figures et des glissades en sautant avec une planche. Le free style, ou « danse du ciel », consiste à enchaîner des acrobaties proches de la gymnastique et du trampoline, laissant libre cours à l’imagination et à la créativité du parachutiste.

Disciplines extrêmes

Les parachutistes les plus téméraires pratiquent le swooping et le base jump. Le swooping consiste à frôler le sol ou un plan d’eau le plus vite possible, tandis que le base jump consiste à sauter d’un point fixe, comme le haut d’un immeuble ou d’une falaise. Ces disciplines requièrent une parfaite maîtrise des techniques de saut et une grande précision pour éviter les accidents.

En conclusion

Le parachutisme est une discipline fascinante et riche en sensations fortes. Que vous soyez novice ou expert, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir et à expérimenter dans ce sport aérien.