Ce docu n'a pas de note Comment améliorer les délais de paiement de son entreprise ?

La gestion de la trésorerie est une des clés de la pérennité d’une entreprise. Cependant, plusieurs sociétés se voient contraintes de fermer à cause des retards sur le paiement des factures clients ou fournisseur. En effet, le retard moyen constaté en France est d’environ deux semaines ; ce qui peut véritablement impacter la trésorerie d’une entreprise. Car les chefs d’entreprises, notamment commerciales, se voient obligés de financer leurs fournisseurs en touchant à leur trésorerie. Découvrez ici quelques astuces et conseils pour se faire payer ses factures dans les temps.

Négocier les conditions de paiement

Durant les négociations d’une commande, les cocontractants (clients et fournisseurs) trouvent un arrangement sur le nombre de produits vendus, le prix et les délais de livraison. En effet, ils discutent essentiellement des paramètres de la prestation et d’éventuelles réductions. Et cela sans pour autant évoquer les conditions de facturation à savoir les moyens et délais de paiement. Par conséquent, le processus de paiement se complique et s’effrite dans le temps si aucune mesure n’est prise.

Par ailleurs, en débattant des conditions de paiements au moment de la vente vous disposez d’un levier de négociations supplémentaires. En effet, vous pouvez proposer une réduction de 10 % à la vente en contrepartie d’un acompte de 50 % à la signature et le reste dans 30 jours par exemple. En plus, avec Clearnox, vous pourrez obtenir un meilleur suivi du traitement de votre transaction jusqu’à échéance des paiements. Et ainsi vous assurer que les engagements énoncés et acceptés sont respectés.

Facturer convenablement

Les entreprises sont soumises à des règles de facturation strictes pour faciliter la gestion de leur trésorerie. À cet effet, une facture doit comprendre le numéro et la date de la facture, le montant et la désignation des articles ainsi que les conditions de paiement. Par conséquent, en élaborant convenablement cette pièce comptable vous pourrez obliger un créancier à respecter ses engagements.

Anticiper les échéances

Pour se faire, vous devez vous assurer que la facture a été réceptionnée, enregistrée et validée le plus tôt possible. C’est un excellent moyen d’anticiper toute difficulté et de prendre les mesures qui s’imposent pour réduire le retard de paiement. Pour cela, l’envoi de duplicata, le rappel de la date d’échéance négociée ou encore la prise en charge du suivi client semblent être des solutions idoines.

Relancer le client

Si vous souhaitez vous faire payer au plus vite, il est nécessaire de relancer son client surtout lorsque la date d’échéance est dépassée. Il n’existe pas d’étapes prédéfinies pour y parvenir, cela dépend généralement de la relation commerciale entretenue (entre créancier et débiteur). Toutefois, ces relances sont plus efficaces lorsqu’elles sont soutenues et dans un timing précis. Par exemple, appel téléphonique à j+5 accompagné d’un mail, courrier au service comptable à j+10, courrier à la direction à j+20, etc.

Par ailleurs, dans le cas où le créancier serait confronté à un client de mauvaise foi, il peut exiger des pénalités de retard. À cet effet, il peut se rapprocher de services appropriés pour plus d’informations.