26 min •
Pour Regards FGTB, Pierre Larrouturou, économiste français, revient sur la réduction collective du temps de travail. Depuis lors, le temps de travail n’a pas bougé non plus. C’est comme si l’on n’osait plus en parler. Comme si l’idée même de travailler moins était devenu tabou. Aujourd’hui, on nous dit qu’il faut travailler plus, plus longtemps, plus dur, plus vite, plus vieux. Alors que le chômage n’en finit pas d’augmenter, que les jeunes ne trouvent pas de boulot, qu’il n’y a plus de travail pour tout le monde, on voudrait nous obliger à travailler jusqu’à 67 ans.