26 min
Alors que Kim Jong-un et Donald Trump ont pris tout le monde de court en acceptant, vendredi, de se rencontrer, nous sommes allés à la rencontre de Nord-Coréens qui ont fui la dictature de Pyongyang. Chaque année, ils sont des centaines à s’enfuir, au péril de leur vie. Pendant plus d’un an, nous avons suivi deux jeunes femmes dans leur périple vers le Sud. Elles sont passées par la Chine, puis le Laos, avant de gagner enfin l’eldorado sud-coréen. Un voyage à hauts risques vers la liberté. Chaque année, des centaines de Nord-Coréens tentent, au péril de leur vie, de gagner la Chine. Tout au nord du pays, le prix de la liberté passe par les fleuves Yalu et Tumen, dont il faut traverser à la nage les eaux gelées pour tenter de gagner l’autre rive. Mais pour les rares personnes qui parviennent à atteindre le territoire chinois, les espoirs sont rapidement déçus.