12 min
A quelques jours des fêtes de Noël, direction la Norvège où la vie n’est pas rose pour le saumon sauvage. Le pays en comptait 1 million, il y a 30 ans. Il en reste à peine 500.000 aujourd’hui. En cause : l’élevage intensif de salmonidés et un parasite qui prolifère de façon tout aussi industriel : le pou de mer. La Norvège jure qu’elle prend les mesures qui s’imposent pour freiner sa production et préserver l’environnement, mais dans les faits, la réalité est tout autre. Un documentaire de l’Effet Papillon