45 min
Chaque jour, 40 000 visiteurs en moyenne viennent la contempler dans l’escalier Daru, au Louvre, soit 8 millions chaque année. Comme La Joconde et la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace est nimbée de mystère. On sait que cette statue en marbre d’une femme ailée posée sur la proue d’un navire, considérée comme l’une des expressions les plus achevées de la sculpture hellénistique et datée du IIe siècle avant J.-C., représente Niké, la déesse de la victoire. Mais on ne sait qui l’a sculptée, ni quand et pour quelle occasion.