50 min •
Ce docu n'a pas de note Wario est un petit garçon de 11 ans. Il appartient à la communauté des Borana, un peuple d’éleveurs semi-nomades du Sud de l’Ethiopie. Il vit avec ses parents à Gubaluce, un petit village situé dans la célèbre vallée du Grand Rift Africain. L’heure est venue pour lui de faire ses preuves et de montrer à son père et à son frère qu’il est lui aussi un vrai Borana. Pour cela, il doit partir sur la route du sel et entamer un périple initiatique de plus de 200 km : il devra faire face à la peur, la soif, la fatigue et la chaleur… Autant de dangers qui le feront mûrir plus vite et devenir un homme. Au fil de son voyage, Wario doit franchir plusieurs étapes : son chemin le mène au pied des gorges d’El Soda, un cratère de volcan profond de 350 mètres où des sauniers plongent presque nus dans un lac glacé pour en extraire des blocs de sel. S’ensuit une longue marche ininterrompue de cinq jours pour atteindre les puits chantants. À 50 mètres de profondeur, six hommes charrient de l’eau en se passant les bidons de main en main, au rythme de chants qui coordonnent la chaîne humaine. Le convoi de Wario continue sa route vers le Shalbi, un lac desséché où rôdent les voleurs de bétails. Les Boranas peuvent y rencontrer leurs pires ennemis, la communauté des Hammers, avec qui ils sont en guerre. Pendant qu’il traverse le désert sous une chaleur harassante de 50°C à l’ombre, Wario se méfie des rencontres impromptues et fatales qui croiseraient son chemin… Arrivera-t-il au bout de son aventure ? Un documentaire de Jean QUEYRAT