25 min •
Ce docu n'a pas de note « Le plus sympathique des cirques de l’Oberland bernois » sillonne depuis 23 ans les villages de la Suisse alémanique. Pedro en est le fondateur bedonnant et débonnaire. Ancien fonctionnaire fatigué par 20 ans de bureau, il dirige des artistes du monde entier armé d’un nez rouge. Le cirque Harlekin permet aujourd’hui à une trentaine d’artistes du monde entier de vivre et à des hameaux isolés de voir leur premier chameau. Pedro Picher rêvait déjà à l’âge de 8 ans de diriger son propre cirque. Trente ans plus tard, il lâchera son travail de bureau pour enfin réaliser son rêve d’enfant. Clown principal autant que directeur, Pedro travaille aujourd’hui nuit et jour pour garder son rêve à flot. A 72 ans, il espère bientôt trouver quelqu’un qui assurera la relève. Parmi les artistes d’Harlekin, Il y a l’Américain Frank Bogino. Le ventriloque est persuadé que la vie de cirque lui permet « de rester vivant plus longtemps ». Lui qui a 68 ans a connu ses heures de gloire à Las Vegas. Lorsque les quelque 30 artistes et garçons de piste venus du monde entier entonnent «l’hymne bernois », ils ne comprennent rien aux paroles en Suisse allemand. Mais peu importe ! Pas besoin de parler la même langue pour partager la passion de la piste. Un documentaire de Raphaël Engel pour Passe-moi les jumelles.