69 min •
Ce docu n'a pas de note Mitchell, le génial ingénieur de Supermarine, rongé par un cancer et ayant laissé ses dernières forces dans la mise au point d’un chasseur de conception entièrement nouvelle, ne verra jamais voler son Spitfire de série, le 14 mai 1938, jour de son entrée en service. Il mourut en effet à l’âge de 42 ans, en juin 1937. C’est la longue aventure du Spitfire que décrit ce programme, des premières ébauches en 1936 aux derniers exemplaires sortis en 1945. Environ 23 000 appareils furent fabriqués et 24 modèles virent le jour. Pour l’époque, dans sa formule initiale, ses caractéristiques sont impressionnantes. Plus important encore, ce chasseur enchaînait les virages serrés avec facilité, était très stable en piqué à grande vitesse et facile à prendre en main. Cette dernière caractéristique était vitale, compte tenu du petit nombre d’heures d’entrainement des jeunes, très jeunes souvent, pilotes qui s’envolaient pour affronter la Luftwaffe de Goering.