51 min
Selon une légende, il existerait treize crânes de cristal dispersés à travers le monde qui, une fois réunis, révéleraient le secret des origines de l’humanité et de son destin. Pendant plus de cinquante ans, Anna Mitchell-Hedges a cru détenir l’un d’eux, trouvé en 1924 sur un site maya au Belize, avec son père, l’aventurier Frederick Albert Mitchell-Hedges. Jusqu’à sa mort en 2007, elle s’est appuyée sur une analyse scientifique douteuse. De récentes analyses ont conclu que ce crâne, ainsi que ceux du même type exposés à Paris, Londres et Washington, ont probablement été fabriqués au XIXe siècle en Allemagne.