32 min •
Ce docu n'a pas de note

Amputé des bras et des jambes depuis son plus jeune âge, Théo Curin n’en est pas moins un nageur de haut niveau. En novembre 2021, le Français a été le premier, avec deux nageurs valides, à traverser à la nage le lac le plus haut du monde, le lac Titicaca, entre le Pérou et la Bolivie.

Une personne sur six vit avec un handicap en Europe, ce qui représente environ 80 millions de femmes, d’hommes et d’enfants. L’un d’entre eux est le Français Théo Curin, quadruple amputé et nageur para-olympique. À seulement 16 ans, il est devenu vice-champion d’Europe du 200 mètres nage libre. En 2021, il s’est préparé à ce qui est probablement son plus grand défi à ce jour : parcourir à la nage 120 km, à 3 800 mètres d’altitude, dans une eau à 9°C, en étant le premier à traverser le lac Titicaca entre le Pérou et la Bolivie.

Pour ce faire, il a suivi un entraînement de survie, de natation et d’altitude avec ses deux co-nageurs, la médaillée d’argent Malia Metella et l’aventurier Mathieu Wietvoet. Encadrés par un explorateur polaire et un expert en natation, ils se sont notamment entraînés dans un lac de montagne glacé à 2000 mètres d’altitude, avec une nuit en bivouac.

Reportage disponible jusqu’au 23/03/2022