Explorateur polaire et musher français, Sébastien Dos Santos Borges prépare ses chiens pour la dernière course de sa carrière. Le récit d’une aventure hors normes, qui conduira son attelage des reliefs du Jura jusqu’à l’Alaska.  

Pour l’ultime compétition de sa carrière, Sébastien Dos Santos Borges a choisi de s’aligner sur l’Iditarod. Ce périple de 1 600 kilomètres à travers l’Alaska emprunte le trajet de « la course au sérum » de 1925, qui vit un attelage de chiens de traîneau convoyer des médicaments jusqu’à un village reculé et sauver ainsi la vie d’enfants atteints de diphtérie (et fut à l’origine d’une adaptation pour la jeunesse, le film d’animation Balto). Pour espérer relever ce défi, Sébastien doit constituer l’équipe la plus performante. Or certains de ses chiens – essentiellement issus de la SPA – n’ont jamais expérimenté les rudes conditions du Grand Nord. Le musher quitte donc ses montagnes jurassiennes pour rejoindre le Yukon, dans l’ouest du Canada, où il pourra entraîner son attelage sous des températures de &; 40 °C. De la France à la mer de Béring, Pierre de Parscau a suivi cette aventure extraordinaire, sur fond de paysages éblouissants.

Documentaire de Pierre de Parscau (France, 2021, 53mn)