42 min •
Depuis plus de cent ans, archéologues et historiens se passionnent pour les peintures et gravures rupestres de Namibie, « le Périgord de l’Afrique » selon l’abbé Breuil, spécialiste français de la préhistoire.  Ce voyage sur différents sites préhistoriques en Namibie nous conduit d’abord à Twyfelfontein. Ses nombreuses gravures rupestres représentant des animaux sont généralement attribuées aux Bochimans, peuple de chasseurs, et estimées à 4 000 ans avant J.-C. Autre site remarquable, le ravin de Tsisab. Enfoui dans le massif du Brandberg, il a été découvert en 1918 et recèle de nombreuses peintures. Le mystère subsiste quant à l’origine des sept pierres plates décorées et peintes qui ont été mises à jour entre 1969 et 1972 dans la grotte Appollo 11 par l’archéologue Erich Wolfgang Wendt.