52 min •
Ce docu n'a pas de note C’est l’histoire de plusieurs femmes et hommes, qui cherchaient l’amour, la tendresse, vivre un petit morceau de rêve, comme nous tous sans doute. Ils se sont tournés vers internet, ses réseaux sociaux et ses plateformes de rencontres, où il semble si facile de trouver l’amour en un clic. L’amour, ils croyaient l’avoir trouvé mais derrière le profil enchanteur de leur correspondante, ou correspondant se cachait un escroc. Rusés, habiles, excellents comédiens et experts du trucage de photos et de CV, ces escrocs de l’amour, ces « arnacoeurs », ferrent leur proie, souvent dans un moment de vie difficile, en solitude. Une fois leur victime tombée amoureuse, ces prédateurs du web commencent leur patiente entreprise de « sextorsion », l’art de soutirer des sommes d’argent de plus en plus importantes. Vous allez entendre dans ce reportage comment, par exemple, une de ces victimes a lâché près de 90’000 francs, d’autres leur fonds de pension. Pour cette enquête audacieuse, Isabelle Ducret et Olga Baillif ont remonté la piste des arnaqueurs, qu’on appelle en Afrique les brouteurs. Car c’est souvent là-bas que s’activent les escrocs. Elles ont usé de fausses identités pour piéger les malfrats à leur propre jeu. Elles se sont aussi rendues en Côte-d’Ivoire ou les brouteurs leur ont montré avec une désarmante sincérité comment ils opèrent et pourquoi ils en ont fait une carrière, malgré le mal qu’ils provoquent. Un reportage de Olga Baillif et Isabelle Ducret.