65 min
En 1989, la fin de la guerre d’Afghanistan et la chute du mur de Berlin qui mettent fin à l’Empire soviétique changent la face du monde. Pendant que certains envisagent sérieusement la « fin de l’histoire », le FBI enquête dès 1987 sur les filières de recrutement des combattants arabes en partance pour l’Afghanistan. L’objectif est déjà de mener la guerre contre les Etats-Unis autant que l’islamisation des pays d’origine des moudjahidines afin d’instaurer à terme le Califat mondial. Alors que les chefs de la Jamma al islamiya égyptienne perpètrent un premier attentat au World Trade Center en 1993, les combattants algériens d’Afghanistan, à l’issue d’un processus démocratique interrompu en raison de la victoire électorale des Frères musulmans, plongent le pays dans le chaos et une guerre civile qui se soldera par 200 000 morts. Ils se jettent également dans une nouvelle ligne de front qui va de la Bosnie à la Tchétchénie, autant de territoires où les musulmans réclament leur indépendance. Oussama Ben Laden et Ayman al-Zawahiri, qui ont pris la tête de la mouvance jihadiste, concentrent leurs actions contre l’Amérique à force d’attentats meurtriers, pendant que les frères musulmans palestiniens, le Hamas, déclenchent une seconde intifada contre l’Etat hébreu à coups d’attentats suicides. Ben Laden, après un séjour au Soudan où son organisation a adopté au contact du Hezbollah, les techniques chiites de l’attentat suicide et simultané, rentre en Afghanistan où il prépare les attentats du 11 septembre 2001 sous la protection des talibans. Le 11 septembre est un choc mondial. Les Américains ripostent par une politique globale de « guerre contre la terreur », et envahissent l’Afghanistan puis l’Irak de Saddam Hussein. Ben Laden est vaincu, mais pas son organisation qui perpètre partout des attentats terroristes au cours de la décennie suivante. Alors que les libertés individuelles sont réduites et encadrées au nom de la guerre contre le terrorisme, même si Ben Laden finit par être liquidé par les Américains en 2011, les révolutions arabes et la possibilité pour l’Iran de se doter de l’arme nucléaire représentent autant de nouvelles menaces pour le monde occidental. Un documentaire de Michael Prazan, Auteur : Michael Prazan, Producteur : Elodie Polo Ackermann