49 min •
Ce docu n'a pas de note Sous l’œil du télescope spatial européen Herschel, l’étoile principale de la constellation d’Orion apparaît entourée d’un bouclier gazeux. Cette enveloppe ténue, invisible autrement que dans l’infrarouge lointain, a été émise par Bételgeuse voici plusieurs milliers d’années. Et à 30 km/s, d’ici 5000 ans, elle devrait entrer en collision avec un « mur » gazeux révélé par le télescope Herschel. Initialement, les astronomes qui ont découvert cette image pensaient que le filament gazeux résultait d’une perte de masse de Bételgeuse antérieure aux émissions en forme de coquille. Mais après une analyse plus minutieuse du cliché, ils penchent davantage pour une structure galactique liée au champ magnétique de la Voie lactée. Il est également possible qu’il s’agisse du bord d’un nuage interstellaire proche de Bételgeuse. Le gaz perdu par l’étoile géante au cours de son existence va donc inévitablement percuter ce filament dans 5000 ans.