51 min
Le 23 août 1939, l’Allemagne nazie et l’Union soviétique, représentées par leur ministre respectif des Affaires étrangères, Joachim von Ribbentrop et Viatcheslav Mikhaïlovitch Molotov, signent un pacte de non-agression. Il s’accompagne d’un protocole secret qui prévoit le partage des territoires conquis en Europe de l’Est. Libéré de la menace d’être pris en étau, Adolf Hitler envahit quelques jours plus tard la Pologne et déclenche la Seconde Guerre mondiale. L’ouverture récente des archives soviétiques offre aux historiens une nouvelle lecture des événements de ce rapprochement invraisemblable.