46 min
À partir de janvier 1933, lorsqu’il devient chancelier, la sécurité autour du Fürher doit être renforcée. Les tentatives d’assassinat deviennent plus fréquentes. Jamais un dirigeant allemand n’a été autant menacé de mort qu’Hitler. Le führer avait de nombreux ennemis, et en premier lieu, les communistes. En février 1933, l’incendie du Reichstag, le parlement allemand, lui offre l’occasion de se débarrasser d’eux. Les suspects arrêtés ont tous des liens avec les communistes. Le 2 mars suivant, un complot orchestré par les communistes est déjoué.