41 min •
Après des semaines de siège, par un froid glacial, la situation de la VIe armée allemande, encerclée par les Russes dans Stalingrad, est intenable. Les Soviétiques ont fait parvenir au général von Paulus une offre de reddition. Hitler, qui ne veut pas lâcher la ville, a donné l’ordre de poursuivre le combat et élevé Paulus au grade de maréchal. Celui-ci est censé comprendre le message : aucun maréchal ne s’est jamais rendu, il devrait se suicider. Mais Paulus décide de partager le sort de ses troupes et se rend, le 31 janvier. Il restera prisonnier des Soviétiques durant dix ans ; un trophée, en quelque sorte, pour Staline.