59 min
Son fameux sourire a longtemps charmé les chefs d’Etat du monde entier. Pendant des années, l’ancienne patronne d’Areva a régné sur le nucléaire français. Jusqu’à la chute : son mari et elle sont impliqués dans l’affaire UraMin, le rachat par Areva de mines d’uranium qui se sont révélées trop chères à exploiter. Résultat : près de 3 milliards d’euros seraient partis en fumée. En 2011, celle qui se voyait peut-être ministre un jour a tout perdu. La brillante ingénieure a pourtant connu une ascension incroyable. A seulement 30 ans, elle intégrait le cabinet du président de la République et devenait la chouchoute de François Mitterrand, qu’elle a accompagné jusqu’à sa mort. Cela lui a ouvert beaucoup de portes. Jusqu’à devenir, à une époque, l’une des femmes les plus puissantes de France. Du palais de l’Elysée aux coulisses d’une affaire d’Etat, le « Document de Complément d’enquête » revient sur le parcours d’une élève douée, adoubée par un réseau puissant et méconnu : le corps des Mines qui, depuis des décennies, place les siens aux postes clés du pays. Comment l’ex-sherpa de l’Elysée est-elle devenue « Atomic Anne », la championne du nucléaire français ? Quels sont les secrets de celle qui a côtoyé quatre présidents de la République ? Après des mois de discussion, la mystérieuse Anne Lauvergeon a accepté de se confier. Le « Document de Complément d’enquête » brosse, en 52 minutes, le portrait de cette enfant gâtée de la République. Un documentaire de Laure Pollez, Benjamin Poulain et Frédérique Prigent pour Envoyé Spécial.