22 min
Au Nigéria, une fois que l’on a pécho’ justement, on se marie. Mais attention, on ne parle pas de ces mariages en toute intimité avec buffet chips et pompe à soda, mais de noces en grande pompe, justement, où l’argent – et les invités – coulent à flot. Car ici, on ne mégote pas avec les épousailles. Il faut que ça claque et que ça clique, quitte à s’endetter. Même le dicton local le dit « Faire grand ou rester chez soi ». Résultat : au Nigeria, un mariage moyen fait rarement moins de 400 invités. Un documentaire de l’Effet Papillon.