55 min •
C’est à l’initiative du Füher que fut lancée la grande contre-offensive dans les Ardennes, le 16 Décembre 1944, mobilisant tout ce que la Wehrmacht pouvait engager au combat. La bataille des Ardennes fut terrible. Sur le front Est, les Russes accélèrent leur marche sur Berlin. En Asie, les Américains et les japonais s’affrontent à Leyte dans la plus grande bataille navale de la seconde guerre mondiale. Le fait le plus marquant du dernier trimestre de l’année 1944, sur le font Ouest, est la contre-offensive lancée à l’initiative personnelle d’Hitler et confiée à Von Rundstedt. Elle débute le 16 Décembre. Les Panzer enfoncèrent les lignes alliées dans les Ardennes sur une profondeur de 100 kms. C’était un nouveau Blitzkrieg qui surprit complètement l’état major allié, Eisenhower et Bradley en tête. L’objectif était de couper le front tenu par les Américains et les Anglais en deux. « NUTS »! Les Américains assiégés à Bastogne ne se rendirent pas.