51 min
À El Morro, sur la côte orientale du Venezuela, on vit depuis des millénaires de la pêche à la sardine. «S’il n’y a pas de poisson, on est foutus ; ici, il n’y a rien d’autre comme travail !», dit Luisa Vargas. Cette vieille dame a nourri sept enfants à la sardine, et les familles de ses cinquante- deux petits-enfants vivent elles aussi de la mer.\r\nMais ces dernières années, les chaluts reviennent de plus en plus vides et les conditions de vie se sont gravement détériorées.