32 min •
Ce docu n'a pas de note Céline, Alain ou Jean-François sont étranglés par des crédits qu’ils n’arrivent pas à rembourser. Leurs dossiers de surendettement vont se juger au tribunal… Céline, Bernadette ou Jean-François sont étranglés par des crédits qu’ils n’arrivent pas à rembourser. Céline, mère de famille, a été expulsée de son appartement. Elle vit désormais chez sa mère. Au chômage, elle perçoit 755 euros chaque mois. Mais elle a 8 000 euros de loyers impayés. Comment les rembourser ? Bernadette et Jean-François, éducateurs spécialisés, doivent 225 000 euros. Dette immobilière, mais aussi nombreux crédits à la consommation contractés pendant dix ans. Ils espèrent l’effacement partiel de leur dette. Obtiendront-ils gain de cause ? Au tribunal, la dette est effacée dans un cas sur deux. Alain, 53 ans, est en CDI. Sa dette, c’est sa maison, qui a perdu la moitié de sa valeur en quinze ans. Alain doit 294 000 euros (crédit immobilier et intérêts). Evitera-t-il la saisie de sa maison et la vente aux enchères  Tous ces dossiers de surendettement vont se juger au tribunal, et au centime près. En France, presqu’un dossier sur deux conduit à l’effacement de la dette, soit chaque année 1,7 milliard d’euros. Un documentaire de Thomas Raguet, Jean-Charles Guichard, Emmanuel Lejeune pour Envoyé Spécial