25 min
L’expression Chân Đăng désigne les « engagés sous contrat » vietnamiens venus à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle travailler en Nouvelle-Calédonie et, pour une partie, aux Nouvelles-Hébrides, aujourd’hui Vanuatu. L’expression Chân Đăng, littéralement « Pied engagé », se rapporte de façon imagée aux personnes ayant un contrat d’embauche lors de leur arrivée, le mot « chân » en vietnamien ayant plusieurs sens, entre autres « pied », « place » ou « emploi ». Ce nom rappelle l’expression « pieds-noirs » appliquée aux Européens émigrés en Algérie.