L’île de Jeju, située dans la mer Jaune, au sud de la péninsule coréenne, est la patrie des haenyeo, des plongeuses en apnée dont la tradition remonte à des siècles. Les récifs et les hauts fonds constituent leur territoire de pêche, où elles détachent de la roche toutes sortes de mollusques – lambis, ormeaux, poulpes ou concombres de mer. Cette activité, dangereuse et extrêmement éprouvante pour le corps, leur donne des capacités pulmonaires hors du commun. Il y a encore quelques dizaines d’années, les haenyeo se comptaient par milliers. Aujourd’hui, elles sont à peine cent cinquante à Jeju, dont certaines sont encore actives malgré un âge canonique. C’est le cas de Hyeon Ok-sun, 83 ans, qui plonge depuis l’âge de 10 ans. Nous partons à la rencontre d’une étonnante communauté de femmes, de son histoire et de ses drames, et d’une organisation sociale traditionnelle dont les jeunes filles s’émancipent peu à peu.