Ce docu n'a pas de note Le 7 mai 1954, il y a tout juste cinquante ans, la France perdait la guerre d’Indochine à Dien Bien Phu. Quelques mois plus tard, les derniers bateaux français quittaient l’Indochine, avec à leur bord, tous ceux qui n’avaient plus leur place dans la nouvelle République indépendante du Vietnam : les compagnes vietnamiennes de soldats français, leurs enfants métis et tous les Vietnamiens engagés dans l’armée française. Harkis avant l’heure, ils ont été placés dans des camps de transit provisoires. L’un de ces camps, celui de Sainte-Livrade, dans le Lot-et-Garonne, héberge toujours une centaine de « rapatriés d’Indochine », oubliés par les pouvoirs publics depuis près d’un demi-siècle. Un documentaire de Marie-Christine Courtès et My-Linh Nguyen, produit par Jean-Luc Millan