52 min •
En 1968, le cinéaste Jean Chapot réalise un documentaire sur une famille de paysans du Haut Doubs. Aujourd’hui les descendants se retournent sur leur passé et s’ouvrent sur l’avenir. Avec eux nous allons rencontrer leurs enfants et petits enfants durant une année. Sur vingt-cinq descendants, trois seulement sont restés paysans. Malgré la menace de la mondialisation du marché qui ne permet plus de maitriser leur autonomie de gestion, ils sont restés très attachés à leur terre et à leur bétail Avec Michel, Bernard et Nicolas, j’ai senti que ce lien essentiel dont nous parlait déjà le cinéaste Jean Chapot, ce  » quelque chose de très précieux  » qui est peut-être l’âme paysanne ne veut et ne doit pas mourir. Documentaire réalisé par Arlette Girardot, Vie des hauts production