27 min
De 1980 à 1987, huit jeunes gens disparaissent aux alentours du camp militaire de Mourmelon, dans la Marne. En août 1988, deux gendarmes contrôlent le conducteur d’un combi Volkswagen mal garé, aux abords d’un champ. A l’arrière du véhicule, ils découvrent un jeune Hongrois ligoté qui affirme avoir été violé à plusieurs reprises par l’automobiliste. Celui-ci, Pierre Chanal, un ancien instructeur militaire du camp de Mourmelon, est immédiatement soupçonné d’être à l’origine des nombreuses disparitions survenues dans la région. Les relévés ADN effectués dans son combi vont corrober cette thèse. Un documentaire de Marie Guteau, Barbara Necek.