Ce docu n'a pas de note Ce documentaire dresse le portrait de Mohammed Mechti, ancien combattant marocain, engagé à 18 ans dans l’armée française, ayant servi toutes nos guerres depuis 39/45, et qui finit sa vie, ici, à Bordeaux loin des siens.  Pour toucher le minimum vieillesse que leur octroie aujourd’hui le gouvernement de la République Française, ces anciens combattants sont obligés de demeurer sur le sol français neuf mois par an, et de ce fait, se retrouvent exilés à vie dans les villes de l’hexagone.  Cela fait déjà 40 ans que Mohammed et ses frères d’armes attendaient en vain une reconnaissance de l’armée française comme anciens combattants « Français ». Cela fait autant d’années que ces soldats ont été « oubliés » par l’administration française. Aujourd’hui, cloîtrés dans des foyers pour quelques centaines d’euros, ces vieillards désœuvrés comptent les jours qui les séparent de leur famille puisque trois mois par an, l’administration française magnanime leur offre le droit de rentrer dans le bled.  Là, au coeur de l’Atlas, ils retrouvent leur famille, qui grâce à la pension envoyée chaque mois par le grand-père, a changé de statut social… Il s’aperçoit avec amertume que si sa vie n’est pas à Bordeaux, elle n’est plus vraiment ici à Mekhnès, car le décalage des cultures est trop fort.