13 min
En France, la loi n’oblige pas les agents immobiliers à informer les acheteurs potentiels si un crime ou un décès violent survient dans un bien convoité. En pratique en revanche, il est rare que Evènement soit dissimulé et bien souvent le prix d’achat peut s’en trouver modifié.