50 min •
L’or de Yamashita, qui tire son nom du général Yamashita Tomoyuki, à la tête des forces japonaises aux Philippines pendant la Seconde Guerre mondiale, est un énorme butin de guerre estimé à plusieurs centaines de milliards de dollars. D’après la légende, les Japonais auraient enterré l’or, les pierres précieuses et autres richesses pillées dans tous les pays d’Asie du Sud-Est aux Philippines, après l’offensive des sous-marins alliés qui avait compromis leur rapatriement au Japon, pendant l’été 1942. En 1960, l’aventurier philippin Rogelio Roxas décide de retrouver le magot, coûte que coûte. Au bout de dix ans de recherches, alors qu’il s’apprête à jeter l’éponge, le chercheur de trésor découvre une statue de Bouddha en or massif pesant une tonne et mille lingots d’or dans un tunnel proche de Baguio, en 1971.