50 min •
16 juillet 1918. La famille royale des Romanov est en exil aux frontières de la Sibérie, prisonnière de révolutionnaires communistes. À minuit, le tsar Nicolas II, un Dieu vivant pour ses sujets, sa femme et leurs cinq enfants sont emmenés à la cave, avec le médecin de la famille et trois servantes. On les met en rang et ils sont fusillés à bout pourtant, puis transpercés à coups de baïonnette. Mais loin de s’arrêter, l’histoire des Romanov ne fait que commencer car deux squelettes ne seront jamais retrouvés. Le jour même, le bruit court qu’un enfant a été sauvé par un garde.