48 min
Durant la deuxième moitié du XIXe siècle, il ne fallait pas avoir l’odorat trop délicat pour vivre à Londres. Face au boom démographique, les infrastructures sanitaires de la ville étaient devenues à ce point insuffisantes qu’il n’est pas exagéré de dire que les Londoniens pataugeaient littéralement dans les ordures et les excréments. C’est alors qu’un brillant ingénieur, Joseph Bazalgette, eut l’idée de construire un gigantesque réseau d’égouts souterrains.