51 min
La postérité a consacré Adolf Hitler comme un stratège militaire. Le Führer, qui n’a jamais fréquenté d’académie militaire, ni même été officier, a laissé passer plusieurs occasions d’anéantir définitivement l’ennemi pendant la Seconde Guerre mondiale, comme pendant la bataille de Dunkerque en 1940 ou l’offensive ratée de Koursk sur le front soviétique, en 1943. Hitler, persuadé de son génie, n’a jamais voulu considéré que ses ratés et ses hésitations stratégiques ont permis aux armées alliées de prendre le dessus sur la Wehrmacht.