12 min •
Ce docu n'a pas de note Ce film, comme tous ceux de la série des « Contes de l’univers », comprend deux parties. Jean-Pierre Luminet, astrophysicien au CNRS, présente d’abord une légende liée à un corps céleste ou un phénomène remarquable, puis fait le bilan des connaissances scientifiques aujourd’hui. Notre galaxie, la voie lactée, a suscité les interprétations les plus diverses chez les peuples anciens. La légende grecque de Phaéton est l’une des plus connue. Phaéton est le fils d’Hélios, le dieu du soleil. Phaéton obtient de son père la permission de conduire son char pendant une journée mais le jeune imprudent est incapable de maîtriser l’attelage. Le char du soleil s’approche dangeureusement de la terre qu’il met en danger et Zeus se voit contraint de le détruire avec sa foudre. Les cendres s’éparpillent dans le ciel et constituent la voie lactée. Grâce à la lunette astronomique, Galilée comprend que la voie lactée est formée d’étoiles invisibles à l’oeil nu. Plus tard le télescope permet de découvrir des taches de lumière qui ressemblent à des nuages et que l’on baptise nébuleuses. Beaucoup de ces nébuleuses ont une forme en spirale et sont en fait d’autres galaxies semblables à la nôtre. Aujourd’hui l’homme sait qu’il existe des milliards de galaxies qui se regroupent en amas et qui constituent la trame de l’univers.