12 min
Les anciens avaient détecté dans le ciel cinq corps célestes qui se déplacent par rapport aux étoiles. Ces astres errants ont été associés à des divinités grecques puis romaines. Jean-Pierre Luminet, astrophysicien au CNRS, met en parallèle l’histoire de ces cinq divinités et les caractéristiques des planètes du système solaire qui portent leur nom : Saturne (Chronos), Jupiter (Zeus), Mars (Arès), Vénus (Aphrodite) et Mercure (Hermès). L’invention du télescope a permis la découverte d’Uranus en 1781, de Neptune en 1846 et de Pluton en 1930. Ces trois nouvelles planètes ont elles aussi des propriétés remarquables et leur exploration permettra peut-être de comprendre l’énigme de la formation du système solaire.