115 min
Le Dogue Allemand : Le Dogue allemand allie la fierté, la force et l’élégance dans un ensemble plein de noblesse. Sa constitution est grande, puissante et harmonieuse. C’est un chien de compagnie adorant son maître et sa famille, très doux et protecteur avec les enfants et ne supportant pas la solitude. Il accepte volontiers les autres chiens et même les chats. Le Dobermann : La race est née entre 1850 et 1870 à Apolda, en Thuringe, grâce à un percepteur d’impôts, Frédéric Louis Dobermann, qui voulait un chien de défense complètement différent de ceux qui existaient avant. C’est un des chiens les plus doux et les plus sensibles au monde : il adore littéralement son maître, avec lequel il « doit » vivre en contact étroit. Le Rottweiller : Son nom provient de la ville de Rottweil, où l’ancien « chien des bouchers » était très répandu. C’était un animal extrêmement polyvalent parce qu’il était capable de monter la garde, de défendre son maître et d’accomplir d’autres fonctions, par exemple chien de traîneau. Tranquille, docile et fidèle en famille, le Rottweiler est un défenseur très redoutable, doté d’un grand courage et d’une morsure extrêmement puissante. Il aime les enfants à condition qu’ils sachent le respecter. C’est le chien de défense le plus puissant, mais aussi le plus équilibré et le plus fiable, s’il appartient à une bonne lignée et si son maître est également équilibré. Le Berger Allemand : Le caractère du Berger allemand l’a rendu presque aussi célèbre que sa beauté : c’est un chien joyeux et qui aime jouer, très facile à dresser, toujours désireux de plaire à son maître. Il convient pratiquement à tout le monde, y compris les enfants (s’ils respectent le chien), et il peut remplir n’importe quelle fonction, du chien de compagnie au chien de garde, de défense, de secours. Il est également employé comme chien guide d’aveugle et il représente peut-être la plus grande expression de l’intelligence et de la docilité canine.