34 min
Des études menées récemment par des chercheurs russes ont semé le doute sur la doyenne de l’humanité. Selon leur thèse, la vieille dame morte en 1997 ne serait autre que sa propre fille, âgée de 99 ans… seulement. Jeanne Calment, décédée en 1997, a-t-elle bien vécu jusqu’à 122 ans ? Son record de longévité, qui fait la fierté de sa ville, Arles, est-il le fruit d’une incroyable imposture ? Jeanne serait-elle en réalité sa fille Yvonne, plus jeune de vingt-trois ans ? Ces questions, posées par des chercheurs russes en décembre 2018, ont mis en émoi les spécialistes du grand âge : depuis, la communauté scientifique tente d’en avoir le cœur net. Les moindres détails de la longue vie de Jeanne Calment sont scrutés pour tenter de déceler des incohérences ou des mensonges. Il existerait même des gouttes de son sang qui permettraient, par des tests ADN, de peut-être découvrir la vérité. De leur côté, des citoyens qui défendent la mémoire et le record de Jeanne Calment, ont décidé eux aussi de mener leurs propres recherches… « Envoyé spécial » a suivi ces passionnés qui tentent de résoudre une énigme hors du commun. Un documentaire d’Olivier Sibille, Mathieu Dreujou et Harold Horoks