60 min
Le film retrace 3 jours d’actualités sans papiers bruxelloises, entre l’arrestation du 29 avril 2008 devant l’office des étrangers d’une manifestation pacifiste et la mort de Folefack Sontsa Ebenizert en centre fermé le premier mai 2008. La parole est donnée à quelques acteurs des occupations du mouvement sans-papier au cours de l’année 2008. Quelques universitaires nous parlent de la réalité du système d’esclavage mondial organisé et structurel du marché de l’emploi en Belgique et en Europe. Le film met en évidence les conséquences de la politique de l’autruche qui condamne, par la force des choses, les migrants à la vulnérabilité du clandestin, pour servir de main d’œuvre au noir et ainsi “flexibiliser” les conditions de travail. Et puis des images témoins de la peur, de la folie et de la mort. Un documentaire réalisé par Florian Ruymen, images : Arnout Vandamme, Alex, Patrick, Christophe Hertecant, montage : Christophe Hertecant Prod : EDIRTAPA