58 min •
A la pointe sud du continent africain, l’Afrique du Sud est connue des touristes pour ses paysages grandioses, ses magnifiques plages et ses réserves animalières. Mais derrière la carte postale, le pays possède une facette beaucoup plus sombre. L’histoire de ce pays aux 55 millions d’habitants a connu de forts bouleversements, devenant tristement célèbre pour son régime raciste, l’apartheid. En 1994, l’accession au pouvoir de Nelson Mandela fait naître l’immense espoir d’une réconciliation grâce à la nation arc en ciel. Pour la population noire et métisse, soit 95% de la population, c’est la promesse d’un avenir meilleur…Même si le pouvoir économique est encore largement aux mains des élites blanches, depuis quelques années, une politique de discrimination positive a été mise en place, permettant l’émergence d’une classe moyenne et supérieure noire. Mais cette politique a eu des conséquences bien désastreuses sur la population blanche peu éduquée. Environ 80 bidonvilles, de blancs exclusivement, sont sortis de terre. 25 ans plus tard, le modèle semble en pleine déroute. Plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le parti au pouvoir, l’ANC, celui qui avait amené Mandela au pouvoir, est rongé par la corruption. Le président Jacob Zuma est d’ailleurs sous le coup de 783 chefs d’inculpation (corruption, viol, pot de vin, …). Les injustices sociales persistent…les blancs sont encore à la tête des grandes fortunes. Cela laisse peu d’espoir d’émancipation à la majorité noire. Un documentaire de Wendy Zbinden & Cédric Fouré. Productions Tony Comiti.