55 min •
La Guerre en Europe a souvent fait passer au second plan la guerre du Pacifique, et pourtant de l’attaque surprise de Pearl Harbor à la capitulation sans conditions du Japon le 14 Août 1945 les terribles combats sur mer, dans les airs et sur terre furent d’une violence inouïe. Les Japonais, partout résistèrent avec une énergie et une détermination inégalées, dévoués à leur empereur et prêts à se sacrifier ; les combats à Okinawa, les attaques suicides des kamikaze, la bataille pour Manille sont autant de preuve de l’honneur des soldats japonais. Selon les estimations, l’invasion du Japon aurait coûté entre 1 et 2 millions de morts aux attaquants et le double aux défenseurs.