48 min
César avait sa « Garde Prétorienne », Napoléon sa « Vieille Garde ». Hitler créa, lui aussi, sa garde rapprochée, la « Leibstandarte ». Forte de 200 hommes au début, elle grandit vite jusqu’à devenir la 1ère Division blindée SS « Adolf Hitler ». Hitler en était tellement fier qu’elle fut la seule à laquelle il donna son nom. Les hommes qui la composaient, soigneusement sélectionnés, très bien entraînés, bénéficiaient en priorité des équipements les plus modernes au grand dam des autres divisions.  La Leibstandarte devint dès 1942, une force d’intervention rapide, se portant au secours des positions menacées. Sa renommée était immense dans l’Allemagne Nazie et méritée, tant étaient indiscutables la bravoure et l’efficacité des hommes qui y servaient. En revanche sa réputation de barbarie à l’encontre des populations civiles et de cruauté à l’égard des prisonniers de guerre vient totalement obscurcir l’image de cette Leibstanarte.  Plusieurs fois décimée, toujours reconstruite, la division SS « Adolf Hitler » lutta jusqu’aux dernières minutes du IIIème Reich en défendant le bunker ou le führer s’était retranché. Après la guerre, l’ensemble de la SS fut mise hors la loi en tant qu’organisation criminelle et beaucoup de ses chefs furent jugés en condamnés…