43 min
Alors que les forces alliées envisageaient de s’emparer de Caen le jour du débarquement, les troupes allemandes s’y accrochent toujours obstinément plus d’un mois après et confinent 860 000 soldats alliés sur la tête de pont normande. Le 8 juillet, un régiment canadien est chargé d’assiéger l’abbaye d’Ardenne qui garde la ville mais celle-ci est occupée par une unité de Panzer tristement célèbre pour l’atrocité de ses crimes de guerre.