La ville d’Osaka a l’ambition de s’établir durablement comme un pôle économique majeur du Japon. Il lui faut donc se doter d’un aéroport international digne de ce nom. Malheureusement, la place pour en construire un dans les environs fait cruellement défaut. Il suffit alors de créer cet espace manquant : une île artificielle est constituée au large de la ville pour accueillir toutes les infrastructures aéroportuaires nécessaires. Inaugurée en 1994, cette île doit non seulement résister aux décollages et atterrissages incessants d’avions transportant trois cent mille passagers par semaine, mais aussi aux typhons et séismes fréquents dans la région. Pourtant un problème de taille subsiste : l’île s’enfonce. Cela n’empêche nullement le gouvernement local de décider d’en construire une deuxième.