50 min •
En Syrie et en Irak, entre Tigre et Euphrate, un pays de silence. Rien n’invite à chercher, à creuser. Rien sinon d’étranges briques gravées de signes abstraits en forme de coins et de clous. Les sables du désert avaient enseveli la mémoire d’une antique et brillante civilisation, née il y a plus de 5 000 ans et morte à la naissance de la nôtre. La Mésopotamie n’était plus qu’une légende biblique et quelques récits rapportés par les vieux historiens grecs et latins. Les trésors retrouvés ont été dispersés dans les musées, et les sables du désert ont à nouveau recouvert les cités ressuscitées par les premiers « fouilleurs ». Effacée de notre souvenir, puis miraculeusement et lentement sortie de son épais linceul de terre et d’oubli, cette civilisation qui inventa l’écriture, la science et la littérature, nous livre les premiers traits essentiels de notre culture.