36 min
Etablissements débordés, soumis aux contraintes de budget et de productivité, patients parfois mal soignés : le personnel est à bout. « Envoyé spécial » a rencontré une infirmière qui raconte pourquoi elle a tenté d’en finir, épuisée après neuf jours de travail non stop. C’est de pire en pire, on n’en peut plus ! » Combien de temps les médecins, chefs de service, infirmières, aides-soignantes de l’hôpital public vont-ils tenir ? Urgences débordées, patients parfois mal soignés et mal traités : le personnel est à bout. Il dénonce un hôpital de plus en plus soumis, selon lui, à la loi du marché, aux contraintes de budget et de productivité. Selon certaines études, le risque de décès aurait augmenté de 5% les jours où les services sont saturés. Parmi les soignants, les cas de suicide restent toujours aussi inquiétants : depuis janvier 2018, neuf d’entre eux ont mis fin à leurs jours. Six mois après une première enquête, en septembre 2017, « Envoyé spécial » a rencontré une infirmière qui accepte de raconter pourquoi elle a craqué et tenté d’en finir, épuisée après neuf jours de travail non stop. Un documentaire de Julie Pichot et Baptiste Laigle