47 min •
Depuis le XVIIe siècle, plus d’un millier de momies, issues pour la plupart de l’âge du fer entre 800 et 100 avant J.C., ont été découvertes dans les tourbières d’Europe du Nord. Cette terre acide, humide et organique favorise la conservation des corps, d’où leur exceptionnel état de conservation qui permet aux scientifiques de mieux comprendre ces civilisations qui n’ont pas laissé de traces écrites. Les hommes des tourbières sont des corps offerts aux dieux, seuls témoins dans toute l’Europe de sacrifices humains, d’hommes du peuple, mais aussi de rois.