49 min
Premier film d’horreur de l’histoire du cinéma, «Le Cabinet du docteur Caligari» de Robert Wiene est considéré comme le manifeste de l’expressionnisme allemand. Tous les thèmes hédonisme,  narcissisme ou opulence contrastant avec la fracture sociale y sont traités. Quant aux décors, avec notamment les fausses perspectives en oblique, ils sont typiques de ce courant. Projeté pour la première fois le 20 février 1920 à Berlin, ce long-métrage muet donne une impression de chaos et d’irréalité. Il permet de revisiter l’histoire de ce mouvement artistique de 1905 à 1925 avec des incursions dans d’autres formes de création.