53 min
Plus intimiste que d’ordinaire, ce numéro de Spécial investigation traite un thème de société aussi banal que douloureux : la séparation. Si, en France, un peu plus d’un couple sur deux divorce à l’amiable, les ruptures peuvent aussi donner lieu à de véritables guerres de tranchées. Aujourd’hui, révèle le magazine, on ne se contente plus de surprendre son conjoint infidèle, un huissier au pied du lit. On peut avoir accès, grâce au Web, à tout un arsenal illégal de surveillance : caméras cachées, traceurs GPS, logiciels de piratage de téléphone portable. Pour le reste, le film brasse des thématiques plus attendues : le business du divorce, les stratégies de chaque membre du couple pour accumuler des preuves (captures d’écran, récupération de sms). Il revient sur certaines évolutions du droit de la famille (le harcèlement moral au sein du couple est reconnu depuis 2010) ou sur des questions délicates comme l’exploitation parfois abusive des accusations de pédophilie pour discréditer les pères.\r\nIncarné par des histoires personnelles, le magazine offre un aperçu de la surenchère de rancoeur et de mauvaise foi déployée par les ex-conjoints, et des froides stratégies des cabinets d’avocats. Réalisé par Dorothée Marro et Stéphane Girard. Montage de Loïc Célarié. Spécial Investigation, Canal +